Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/11/2012

Plage d’Iztuzu – Dalyan

Afin d’atteindre les environs de Dalyan, l’un des points forts de notre croisière, nous avons du naviguer, dès le lever du jour, durant 4 heures. Voir le soleil se lever, voir le vie se réveiller, cela nous changeait tellement de notre quotidien urbain et scolaire.

jour5.11.JPG

Chaque matin de cette croisière était une part de magie.

jour5.27.JPGAprès un petit-déjeuner typique turc, nous nous sommes préparer pour aller sur Dalyan. Mais cette ville étant situé dans un delta, impossible pour notre grand voilier d’y accéder.

C’est donc à l’aide d’une petite embarcation nommée « piyade » que nous sommes tous montés afin de traverser le golfe nous séparant de Dalyan puis de circuler dans le dédale des marais au milieu des joncs, des roseaux.

jour4.14.JPG

jour4.08.JPG
Nous avons pu apercevoir des hérons et nos premières tortues marines qui étaient en train d’être nourries par des pêcheurs locaux de crabes bleus.

Mais il ne faut pas s’y tromper, naviguer jusqu’à Dalyan représente un risque pour ces tortues et les marins évitent de s’approcher d’elles pour ne pas les blesser.

jour4.16.JPG

jour4.17.JPG

 

 

 

 

 

 

 
L’arrivée à Dalyan a quelque chose de particulier.
Certaines pensions sont sur les rives alors qu’en hauteur, dans les parois rocheuses, se trouvent des tombeaux lyciens.

jour4.19.JPG

jour4.18.JPG

Cette beauté historique nous rappellent qu’il y a longtemps, d’autres civilisations, disparues aujourd’hui, peuplaient cette région.

jour4.22.JPG

Direction maintenant la longue plage d’Iztuzu où viennent pondre les tortues marines Caretta caretta.

L’occasion aussi d’aller visiter

le centre de réhabilitation des tortues et, car il ne faut pas oublier notre plaisir, de faire une bonne baignade dans ces eaux peu profondes !

 jour4.41.JPG

Les commentaires sont fermés.