Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/06/2012

Dalyan, un dédale de cours d'eau

Regardez, observez, laissez-vous envoûter par cette petite ville où les marais côtoient les sarcophages lyciens, où les tortues marines viennent pondrent.

Dalyan regorge de merveilles ...

29/05/2012

Le FrenchShip 2

En attendant de lever l'ancre, les préparatifs avancent.

Voici le logo de notre seconde croisière en attendant le T-shirt :)

frenchsip 2 logo.jpg

18/05/2012

Marmaris, entre découvertes diurnes et folies nocturnes

marmaris 1.jpg

Marmaris est un lieu de villégiature qui allie la beauté naturelle avec une incroyable joie de vivre. Cette ville vous offre le meilleur des deux mondes :
- la vie nocturne interminable (l'une des plus célèbre de la côte sud de la Turquie). Bars et boîtes de nuit, où l'on peut danser jusqu'au petit matin, s'étendent le long de la côte de l'élégante marina jusqu'à Icmeler, petite station toute proche.

marmaris 4.jpg

- vie diurne entre tourisme, activités nautiques et histoire. La campagne environnante offre de magnifiques paysages et les routes surplombant Marmaris permettent l'accès à de nombreux points panoramiques.
Sans oublier toutes les ruines antiques des civilisations lyciennes et grecques.

marmaris 2.jpg
Armutalan,
tout comme sa voisine Marmaris, permet de goûter aux plaisirs de la Mer Egée dans des structures touristiques tout confort. Mais ce développement touristique intense pour une clientèle mondiale a son revers :
- l'environnement se dégrade au profit des structures hotelières
- Certains animaux sont menacés comme les tortues marines (Caretta caretta) qui pondent sur les plages.

Icmeler et Turunc :
Très beaux villages côtiers situés respectivement à 10 et 45 minutes de Marmaris, Icmeler et Turunc présentent, pour les personnes en quête de repos, un lieu de quiétude et une douceur de vivre.
Les promenades de bord de mer sont un régal.

marmaris 3.jpg

Mais ici, pas de vie nocturne trépidante. Pour les inconditionnels de la nuit, direction donc Marmaris en taxi ou en Dolmuş, les fameux minbus collectifs qui vous transporteront jusqu'au petit matin.

La région de Marmaris est aussi très réputée pour toutes sortes d'activités :
- Sports nautiques : baignades dans les eaux turquoises, promenades en bateau, plongée sous-marine, jet-ski ...
- Randonnées equestres à travers les forêts de pins et les bosquets d'orangers tout en découvrant des villages reculés.
- Quad : pour les amoureux de poussière et de boue, allez faire un tour en quand. Bien que pas très écologique, cette activité vous permettra de donner un peu d'adrénaline à vos vacances.
- Parcs aquatiques : qui dit tourisme de masse dit aussi développement de parcs aquatiques pour le plus grand plaisir des enfants et des grands.
L'Aquadream waterparc situé sur les hauteurs de Marmaris en est un exemple parfait : rafraichissement et grand moment de rigolade.
Alors bien entendu, ce type d'activité est en contre-sens total avec un projet de développement durable.

Vous l'aurez compris, Marmaris présente plusieurs visages et toute personne y trouvera son plaisir.
N'hésitez pas à venir découvrir cette région qui vous émerveillera.

Yarkın Şanlı et Cansu Denizer

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

16/03/2012

Un symbole méditerranéen en danger

La tortue Caretta caretta est une espèce méditerranéenne. En vous promenant au sud-ouest de la Turquie, du côté Dalyan, de Belek ou de Köyceğiz, vous aurez peut-être la chance d'en voir.

Ces tortues se nourrissent de méduses, de crustacés, de coquillages et de poissons. Leur poids est généralement de 135-180 kg. Elles sont reconnaissable par leur couleur rougeâtre.

caretta_caretta-7.jpg

Les tortues femcaretta_caretta(6).jpgelles accostent a la terre seulement quand elles pondront.
Appelées aussi "tortues caouannes", les femelles viennent pondre sur les plages de leur naissance. Ce phénomène attise encore de nos jours la cu
riosité des scientifiques qui essayent de comprendre comment ces tortues migratrices retrouvent exactement leur plage.

caretta_caretta(5).jpg

Elles peuvent se pondent 3-4 fois dans une saison en laissant dans le sable jusqu'à 200 oeufs en une seule ponte. L'incubation dure de 2 mois.

Apres la ponte les petits caretta cassent leur oeuf avec leur "bec" pointu. Après c'est l'escalade. Les bébés montent sur le sable et se dirigent vers la mer en se repérant grâce aux éclats sur l'eau.

Les petits caouannes s'avancent seulement la nuit. Le jour, le soleil les brûle, leur carapace étant très molle. En plus, petites et fragiles, ces tortues ont un grand nombre de prédateurs comme les crabes ou les oiseaux. De couleur grise quand elles sont petites, elles se dissimulent mieux la nuit. Mais peu de tortues parviennent toutefois à la mer et si c'est le cas, elles sont encore la proie des oiseaux marins ou de certains poissons et mammifères marins.

caretta_caretta(3).jpg

En plus, les tortues se voient aussi confronter à la présence d'un autre animal, tout aussi dangereux voire plus : l'être humain !
Quand les caouannes arrivent vers les plages, elles voient beaucoup de bâtiments et de gens, de touristes, de baigneurs. Dérangées, lles retournent à la mer et reviennent la nuit.
Mais cette fois-ci, le plage est trop lumineuse. Les maisons et les hôtels illuminent les plages. Elles ne peuvent pas trouver une place pour pondre.

Toutes ces lumières perturbent les petits qui ne trouvent pas la mer mais vont en direction des hotels et des routes.

 Les Tortues Carettes: Une Génération Qui Est En Train d'Epuisée

Caretta caretta est un espèce qui est menacée d'extinction. Les causes sont multiples :
- habitations (hotels, villa, campings ...) en croissance vers les plages ; les lieux de ponte diminuent
- pollution des plages et de la mer ; pensant attraper des méduses, les tortues s'étouffent en mangeant des sacs plastiques ou se noient avec du fil de pêche.
Des mesures de protection sont mises en place par des associations comme DEKAMER : prévention, sensibilisation, centrse de soins, plages réservées, parcs naturels ou encore grillages pour protéger les oeufs parce que les gens peuvent les écraser, les animaux peuvent les manger.
Ces associations luttent également contre l'exploitation des tortues pour en faire des sacs, des trophées ou encore des soupes. Elles interviennent aussi auprès des pêcheurs qui parfois en attrapent dans leurs filets. 

Pour mieux decouvrir ces tortues marines et le travail des associations, visionner cette video :

Article de Gülin Atitürk
Crédits photographiques : http://doris.ffessm.fr

 

 

 

08/02/2012

Ölüdeniz - Merveilleux site de vie

A la frontière de l'ancienne Lycie se trouve un petit village de vacances, Ölüdeniz.

En turc, "Ölüdeniz" veut dire "la mer morte" !
Mais ne vous trompez pas ! Avec tous ses bleus, tous ses verts, il vous donne la joie de vivre. Ses lagons sans une seule vague, vous donnent la sensation que le temps ne passe pas, que tout s'arrête. Ce petit coin de paradis se trouve sur la côté sud-ouest de la mer Egée en Turquie.

oludeniz4fethiye7ka.jpg

Depuis long temps, cet endroit a enchanté beaucoup de gens et a été le sujet de plusieurs oeuvres. Il existe beaucoup de mythes sur le nom Ölüdeniz.

L'un parle de l'histoire d'un père et de son fils qui tenaient la mer.  Durant leur voyage, tout à coup, l'orage a éclaté. Le jeune fils a dit qu'il y a une rive où ils pourraient trouver refuge.
Mais le fils n'a pas réussi à convaincre son père qui ne l'a pas cru engendrant un incroyable conflit. Lors d'une lutte entre les deux hommes, le fils est tombé dans la mer.
Après la mort de son fils, le père a finalement trouvé la rive tranquille dont son fils avait parlée.
Le père du vivre avec ce regret jusqu'à sa mort.

Un autre mythe raconte qu'un père et son fils partaient à la mer.
Le fils, amoureux de la belle Belcekız, trouvait toujours un prétexte pour aller retrouver Belcekız.
Un jour d'orage, alors qu'il étaien mer avec son père, le jeune homme indiqua qu'il existait une rive calme où l'orage n'avait pas d'influence. Il a ajouté qu'ils pouvaient y rester jusqu'à ce que le vent s'arrête. Mais le père ne l'a pas cru pensant que c'était une nouvelle excuse pour voir la fille qu'il aimait. Le père a poussé son fils qui est tombé dans la mer. Quand Belcekız a vu le corps de son amant sur la plage, elle s'est suicidée à cause de son chagrin. L'endroit où la fille est morte s'appelle Belcekız et l'endroit où le fils est mort, s'appelle Ölüdeniz. 

images.jpgÖlüdeniz, connu sous le nom " le milieu du soleil et de la lumière" chez les Lyciens, n'est pas seulement un village de vacances. Ce lieu d'histoire et d'une beauté exceptionnelle doit être protégé.

Et puis, pour celles et ceux qui veulent se prendre pour un aigle, Ölüdeniz est un merveilleux spot de parapente. Vous pouvez partir du Mont Babadağ culminant à 1969 mètres et vous retrouvez ensuite sur la plage de sable fin.
En octobre se tiennent les "Ölüdeniz Air Games".

Article de Dila Erol

14/12/2011

Fethiye, un site de rêve

Fethiye est une région surtout connu pour le tourisme et ses fameuses "croisières bleues".
Mais Fethiye est également un lieu naturel et avec une histoire antique.

p005_1_00.png

toros.jpg

Autour de Fethiye, il y a les montagnes du "Toros" (Taurus en français).
Faisant partie de la chaîne Alpes-Himalaya, la Turquie possède des régions montagneuses présentant différentes formations géologiques.
La chaîne méridionale de l'Anatolie longe la côte méditerranéenne.

Le climat de cette région est le climat méditeranéen. La température moyenne est 30°C en été. La température descend à 12°C en hiver.

Sur les flancs de Toros, on trouve des pins et on y cultive le thym, la sauge, des agrumes et des différents types des fleurs. le Toros a une couverture végétale importante et une diversité florale riche.Certaines espèces végétales sont également utilisées pour la pharmacie et pour la cosmétique.(pour en savoir plus sur les plantes de cette région, cliquez sur l'image de l'herbier)

routard.jpgDepuis l'antiquité, on utilisait la technique de la fumigation consistant à la combustion de végétaux produisant des vapeurs chargées des principes actifs de la plante. On pouvait aussi produire de la vapeur d'eau en y faisant bouillir des feuilles d'eucalyptus pour la désinfecter.

 
La fumée de certains végétaux pouvait aussi servir aux fumigations, notamment au cours des cérémonies religieuses. Il s'agissait alors d'offrande aux ancêtres, à des esprits, à un dieu ou aux dieux.

La plus impcotton-1.jpgortante source de revenus est l’agriculture (et le tourisme).

On cultive le coton, le sésame, le tabac, l’anis et beaucoup de fruits. karabasbali.jpg

On produit approximativement 250 000 tonnes tomates par ans.

L’apiculture et la production du miel est importants pour Fethiye. 

 


La région de Fethiye est la quatrième plus grande réserve mondiale de chrome.  C’est pourquoi Fethiye est un centre d'exploration du chrome avec de nombreuses mines.

Allez, pour finir, plongeons tous ensemble dans cette merveilleuse région.

Turquoise CALLING ! from TurkeyTourism on Vimeo.

Article de Selen Çelik

09/12/2011

Opération "Lykia"

mavi.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voilà.

Les marins des "Frenchship" vont entamer une nouvelle aventure humaine, culturelle, sportive, environnementale.

Direction les côtes du sud-ouest de la Turquie à la découverte de l'une des plus anciennes civilisations ayant vécu dans cette région.
La civilisation lycienne présente une grande originalité culturelle : c’est une civilisation anatolienne conservant une partie de l’héritage de l’âge du Bronze. Sa culture matérielle (maisons, architecture funéraire) est encore imparfaitement connue.
Les Lyciens possédaient une écriture (déchiffrée) dont on a trouvé des quantités de textes gravés sur pierre (parfois des bilingues en lycein et grec), mais leur langue est encore imparfaitement comprise : la découverte de nouveaux textes est cruciale pour parvenir à une compréhension complète.

Ce sera aussi l'occasion de naviguer sur les fameuses eaux bleues turquoises, d'aller à la rencontrer des tortues migratrices (Caretta caretta), de faire des randonnées dans des paysages somptueux comme dans la Vallée des Papillons.

Bref, tout est réuni pour que nos moussaillons grecs et turcs, qui seront peut-être rejoints par un équipage français, continuent leurs découvertes respectives.