Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2013

Les écotouristes pratiquent la pisciculture dans une ferme naturelle de poissons

Le Parc TITHYS de pisciculture et d' écotourisme est un parc pilote pour la Grèce. Entre  autres, il cherche à expliquer la possibilité de l'activité productive rationnelle, la protection et la gestion de l'environnement.

ixthyosylliptikes.jpg

L'activité productive

Le Parc TITHYS est une ferme naturelle de poissons, crustacés et d’autres espèces marines qui sont élevées  sans ajouter de nourriture extérieure. Il a été conçu un plan pour rétablir l'ichtyofaune de ces terres et des programmes d'enrichissement sont déjà mis en œuvre.Cette ferme-modèle ne modifie pas la morphologie et l'environnement de la zone humide mais elle l’utilise pour contrôler le passage des animaux et de la mer et fabrique des produits de haute qualité et des poissons. 

Une particularité de l'activité productive et de la récolte sont les méthodes traditionnelles, tels que les installations des stylos, la Volkan, la kofinela et autres.

alieymata.jpg

19/03/2013

Le parc Tithys, un écosystème dynamique, en constante évolution ...

 

La zone humide a été créée par le débit de la rivière Papapouli et l'effet des marées de la mer, formant un réseau de clusters d'eau dans le domaine de la terre dans laquelle vivent de nombreuses espèces de poissons, oiseaux, reptiles, etc.

ygrotopos.jpg

Le mélange continuel des quantités d'eau douce et salée, en combinaison aux conditions environnementales de la région font un écosystème riche qui comprend plus de six cents (600) d’ espèces de flore et de faune consistant à la fois des oiseaux migrateurs et de sauvagine permanente, des échassiers et des espèces prédatrices, ainsi qu'un nombre important de poissons, de mammifères, d' amphibiens et de reptiles. Ces marais deviennent l'une des stations les plus importantes de l'Est de la Grèce continentale pour les oiseaux migrateurs. En particulier la faune piscicole se compose de plus de 30 espèces, dont beaucoup ont une grande valeur commerciale et nutritionnelle et quelques autres une grande importance écologique.

Ces marais, avant la création du parc Tithys en 2009, n'avaient aucune gestion environnementale. Aujourd'hui, ils sont administrés suivant le cadre institutionnel européen et national pour la gestion des zones côtières et la protection des marais. Ils sont désignés comme un sanctuaire de la faune et une ferme naturelle.


17/03/2013

Le modèle d' énergie zéro !

Le parc est un modèle d’ énergie zéro : tous les besoins énergétiques sont couverts exclusivement par des sources d'énergie renouvelables, dans l'ensemble du parc.

La partie de l'eau du parc sert à la reproduction naturelle  de diverses espèces de poissons, crustacés et algues, où les visiteurs peuvent découvrir la gestion traditionnelle des lagunes, tandis que dans la partie terrestre du parc on développe l'écotourisme et des activités écologques à travers lesquelles le visiteur se rend compte de l'importance de ces écosystèmes.

parko2.jpg

La consommation d'énergie zéro du parc.

La consommation d'eau n'est pas alourdie par forage et assure les besoins de consommation de l'approvisionnement en eau. L'humidité élevée de l'environnement, contribue de façon décisive et réduit la nécessité d'utiliser l'eau.

L'utilisation de l'électricité pour le kiosque touristique "IOLI" et l'éclairage de la zone environnante est couverte par l'énergie photovoltaïque et des éoliennes de petite taille.

L'éclairage dans le musée "Theofrastos" est assurée par l'application d'un équipement moderne, la collecte et la distribution de la lumière du jour.

L'oxygénation de l'eau dans les principales périodes de reproduction et dans des conditions anoxiques est couverte par des machines modernes à l'utilisation de l'énergie éolienne.

aerismos.jpg

 

15/03/2013

Le parc Tithys

peche durable,echanges,lasalleLe parc TITHYS se développe dans les marais Papapouliou  à Neoi Pori PIERIA. Il est situé au pied de l'Olympe, en vue du château Platamon et sur la côte de la Mer Egée du nord et il a été créé en 2009.

Ce parc occupe une superficie totale d'environ 3.000 hectares, dont 16 km ² du bassin versant. Son but est d'améliorer la prise de conscience des écosystèmes aquatiques sensibles, comme les zones humides, la promotion d'un modèle de gestion durable, qui est adaptée aux circonstances spécifiques et d'assurer la protection et la durabilité.

peche durable,echanges,lasalleIl s'agit d' un écosystème dynamique qui est en constante évolution, en fonction du temps et des conditions environnementales. Les visiteurs ont la possibilité de profiter de diverses  activités et de percevoir et comprendre la valeur de la variabilité, à travers différents types de flore et de faune, en fonction de la saison.